Bienvenue sur le nouveau blogue de l’AAMSL!

association-anciens-mont-saint-louis

C’est avec plaisir que nous vous accueillons dans ce cybercarnet.

Ce blogue se veut un outil de partage et de communication, un lieu où vous pourrez en apprendre davantage sur les anciens du Mont-Saint-Louis. Ainsi, nous partagerons des nouvelles au sujet de nos anciens et à l’occasion nous vous rendrons compte de ce qui se passe au Collège.

Suivez les actualités sur lesquelles nous attirerons votre attention.

Merci de vous joindre à nous!

50e anniversaire de la promotion 1966

Promo 1966J Laurin

Le 19 mai dernier, l’AAMSL a souligné le 50e anniversaire des finissants de la promotion 1966, rassemblés autour de Monsieur Jacques Laurin, un nouveau membre du conseil d’administration de l’AAMSL. À cette occasion, la mosaïque « Collation des grades ès ARTS  – novembre 1966 » a été dévoilée. La photo a depuis trouvé sa place sur un des murs du Collège.

Messieurs François Gauthier, Jacques Laurin, Jean-Luc Malo, Marc Beauchamp, Michel De Broux, Jacques De Guise et Pierre-Paul Gingras étaient présents à cette rencontre. D’autres auraient souhaité se joindre à leurs confrères, mais ont eu un empêchement.

Monsieur Laurin a lu le texte écrit il y a 50 ans à l’occasion de la fin de leurs études au Mont-Saint-Louis. En voici un extrait :

Le Collège a été une école de formation, nous permettant de nos développer dans les domaines de la pensée, des idées, des organisations, des sports et dans plusieurs disciplines connexes. L’occasion nous fut donnée de mettre en valeur nos talents en apprenant par nos erreurs et par les conseils de ceux qui nous enseignaient. Chaque individu, chaque institution a ses défauts, mais nous les oublions bien vite avec le temps, en réalisant le bénéfice que nous avons tiré des cours auxquels nous avons assisté. C’est la formation acquise au Collège et dans nos familles qui nous donnera l’occasion de jouer un rôle dans la société.

Ce que chacun d’entre nous peut faire pour améliorer notre position ce n’est pas de manifester bruyamment et tenter de tout changer sur le champ. On doit avant tout rechercher à être compétent dans les domaines d’activité qui nous sont propres, se perfectionner, travailler en ayant dans l’idée que nous avons tous un rôle à jouer dans l’évolution actuelle du Québec, enrichir nos connaissances, augmenter nos qualifications. Nous devons en plus coopérer ensemble, diriger nos actions vers un but valable.

Si nous sommes parvenus à ce stade qui nous donne l’occasion de nous perfectionner, c’est avant tout à nos parents que nous le devons. Ils ont dû souvent se priver pour nous donner la chance de faire nos études. Sans les autorités, les professeurs religieux et laïques du Collège qui ont guidé nos pas, contribué à nos connaissances, nous ne pourrions pas être ici ce soir.

Le conseil d’administration de l’AAMSL a renoué avec joie avec les anciens de la promotion 1966!

Jean-Guy Desjardins, promotion 1966, nommé au Panthéon des anciens

Jean-Guy Desjardins est président du conseil et chef de la direction de Fiera Capital, une société de gestion de placement indépendante, cotée en bourse et l’un des plus importants gestionnaires de portefeuille au Canada.

Après avoir débuté sa carrière comme analyste financier et gestionnaire de portefeuille pour une compagnie d’assurance vie,  M. Desjardins a cofondé TAL Gestion globale d’actifs en 1972 et en a été le principal actionnaire jusqu’à l’acquisition de la firme par une institution financière en 2001.

En 2003, il a créé Fiera Capital, dont l’expansion s’est poursuivie par le biais de plusieurs acquisitions au fil des ans, notamment YMG Capital en 2006, Sceptre Investment Counsel en 2010 et Gestion de portefeuille Natcan, une filiale de la Banque Nationale du Canada, en 2012. Dans le cadre de son développement en Amérique du Nord, amorcé en 2011 aux États-Unis, la société a acquis Bel Air Investment Advisors, une firme de gestion de patrimoine de premier plan à Los Angeles ainsi que Wilkinson O’Grady, un gestionnaire d’actifs mondial établi à New York, et en 2015, elle a acheté Samson Capital Advisors LLC, une société de gestion de placement à revenu fixe aussi située à New York. En novembre 2015, les activités de Samson ont été fusionnées avec celles de Wilkinson sous le nom Fiera Capital Inc., entité qui possède des bureaux à New York ainsi qu’à Boston.

Monsieur Desjardins siège au conseil d’administration de la Société de services financiers Fonds FMOQ, de HEC Montréal, de DJM Capital inc., et de Centria inc. Il agit également à titre de président du conseil de Fiera Immobilier Limitée.

Monsieur Desjardins contribue à divers projets sociaux, notamment en tant que membre du conseil des gouverneurs de Centraide du Grand Montréal. Il siège aussi au comité d’investissement du Centre Canadien d’Architecture, ainsi qu’au comité exécutif et au conseil d’administration de l’Orchestre Symphonique de Montréal.

Jean-Guy Desjardins a obtenu un baccalauréat ès arts du Collège Mont-Saint-Louis en 1966 puis en 1969, une licence en sciences commerciales (finances) de l’École des Hautes études commerciales de l’Université de Montréal. Il détient le titre d’analyste financier agréé (CFA), il a été reçu membre de l’Ordre du Canada en décembre 2014 et plus récemment, il s’est vu décerner le prix d’excellence professionnelle remis par l’association mondiale des analystes financiers certifiés, la plus haute et plus prestigieuse distinction remise par le CFA Institute.

L’Association des anciens du Mont-Saint-Louis reconnaît l’importante contribution de M. Desjardins à l’industrie de la finance et est fière de le compter parmi ses anciens. La brillante carrière professionnelle de Jean-Guy Desjardins est sans contredit un modèle de réussite qui inspirera une nouvelle génération de finissants du MSL.

Photo Jean-Guy Desjardins

Des Kodiaks de la rue Sherbrooke au Collège

Le samedi 9 avril 2016, des Kodiaks de la rue Sherbrooke ont répondu avec enthousiasme à l’invitation de M. Marc Pereuil. L’entraîneur-chef de l’équipe juvénile et répondant du programme de football a profité d’un entraînement pour présenter ces anciens Kodiaks aux jeunes joueurs qui fréquentent actuellement le Mont-Saint-Louis.

Les anciens joueurs de football, Claude Beausoleil, Jacques Desautels, Marcel Desroches, Luc Laurent, Claude Mailhot et Jean-Marc Purenne étaient présents. Mme Dominique Delhaes, directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives, et Mme Danièle Bélanger, directrice de l’AAMSL, ont accueilli les anciens avant de les conduire sur le terrain où ils ont assisté à un entraînement.

Les Kodiaks ont aisément retrouvé leurs habiletés sur le terrain, ce qui leur a permis de revivre les bons moments de la rue Sherbrooke. Pur bonheur pour eux!

M. Tony Heffernan, l’entraîneur qui a marqué de façon positive tous ces joueurs était aussi présent. Ce dernier a souhaité faire une démonstration d’un jeu qu’il voulait léguer au nouvel entraîneur et à son équipe. Marc Pereuil et ses entraîneurs ont eu beaucoup d’agrément à échanger avec le coach et ces joueurs d’expérience!

Quant aux jeunes Kodiaks, l’expression sur leur visage, même sous la grille de protection, démontrait bien qu’ils étaient impressionnés par cette délégation et assurément un peu touchés de leur présence au MSL un samedi matin.

Enfin, Messieurs Mailhot et Desroches ont pris la parole afin de raconter aux jeunes ce qui unit encore ce groupe d’anciens Kodiaks, c’est-à-dire l’esprit d’équipe et les valeurs qui l’accompagnent.

Au nom de l’AAMSL et du Collège, merci chers anciens, de rester si près de nous et de continuer à inspirer les élèves du MSL!

Serge Bouchard et Gilles Duceppe nommés Officiers de l’Ordre national du Québec

Le 22 juin 2016, Serge Bouchard, promotion 1967 et Gilles Duceppe, promotion 1968, ont été nommés Officiers de l’Ordre national du Québec.

Nos anciens Claude Mailhot, promotion 1967, et Marcel Desroches, promotion 1970, ont assisté à la cérémonie. Le 23 juin, M. Desroches écrivait ceci à ses anciens confrères :

« Bonjour Kodiaks et amis Kodiaks, deux des nôtres, Serge Bouchard et Gilles Duceppe sont parmi les femmes et les hommes exceptionnels qui ont été faits Officiers de l’Ordre national du Québec hier le 22 juin 2016 à la salle du Conseil législatif de l’hôtel du Parlement de Québec. L’adresse faite par le premier ministre Philippe Couillard à chacun est un bijou de diplomatie et de reconnaissance, la meilleure leçon de démocratie qui puisse être. Félicitations à nos deux Kodiaks et MSL, honneur bien mérité! »

Nouvelles de la Fondation

La Soirée-bénéfice avec Sally Folk, promotion 1999

Photo_presse_DeuxiemeActe_HR

Le 10 novembre 2016 – inscriptions en ligne http://www.msl.qc.ca

Première formule – Cocktail dînatoire et spectacle (150 $)

Accueil : à compter de 18 h

Monsieur Ronald Georges, promotion 1986, chroniqueur du blogue Le secret est dans le vin, présentera les vins servis.

Spectacle : de 20 h à 21 h

Deuxième formule – Spectacle seulement (50 $)

Accueil : à compter de 19 h  15 (un apéro sera servi)

Accès à la salle : 19 h 45

Spectacle : de 20 h à 21 h

Le Tournoi de golf et le Vélotour MSL

La 17e édition du tournoi de golf annuel  s’est tenue le 16 juin dernier au Club de golf Rosemère. Russell Miller, promotion 1981, et Claude Mailhot, promotion 1967, sont les présidents d’honneur de ce tournoi.

La 1re édition du Vélotour MSL a eu lieu le même jour à Oka. La randonnée à vélo organisée en collaboration avec Daniel Boileau, enseignant au Collège de 1973 à 2007, a connu un beau succès. Jean-Sébastien Leroux, enseignant en mathématique a aussi accepté de s’impliquer dans ce projet pour la Fondation.

Une partie des profits de l’activité vélo a été remise à Fiducie familiale MJG Boileau Long, une fiducie  fondée en 2011 afin d’aider trois enfants de la même famille atteints de la fibrose kystique.

Rendez-vous à Rosemère en juin 2017 pour la 18e édition du tournoi de golf !

Velotour

 

 

 

Hommage à Bernard Lamarre

147738~v~Bernard_Lamarre__le_genie_d_une_vie

Bernard Lamarre (1931-2016). Extraits du texte publié dans La Revue du Musée des beaux-arts de Montréal.

Pionnier d’un Québec et d’un Montréal modernes, visionnaire, ingénieur, entrepreneur, bâtisseur, Philanthrope, amateur d’art, père de sept enfants et de tant de grands projets pour le Québec et dans le monde, Bernard Lamarre (1931-2016) était un humain plus grand que nature. Le « lion » tel qu’il était publiquement surnommé, s’est éteint le 30 mars dernier. Nous tenons à témoigner à sa nombreuse famille toute notre reconnaissance et notre tendresse. (…)

Georges-Hébert Germain, dans son livre sur l’histoire du Musée, brosse son portrait :

Il a dirigé des chantiers dans une cinquantaine de pays, géré un chiffre d’affaires titanesque, des milliers d’employés qui construisaient des barrages, soignaient des forêts, recyclaient des déchets industriels, construisaient des métros, des oléoducs, perçaient des tunnels sous des fleuves ou des montagnes, bâtissaient des gratte-ciel, des autoroutes, des centrales nucléaires. Tout semblait réussir à cet homme solide et réaliste, rieur, heureux, qui cultivait une charmante bonhomie dont il usait avec une dangereuse efficacité. En semaine et le dimanche, il portait chemise blanche et complet sombre et sobre, mais toujours ostensiblement négligé, la cravate un peu de travers, le col de chemise retroussé, l’imper froissé, comme s’il voulait montrer qu’il n’était pas un banal homme d’affaires, mais un ingénieur plongé dans l’action. Une force tranquille, un bonheur de vivre si évident, et un bon sens, une énergie et un charme indéfinissable.

Un Musée dans la ville : Une histoire du Musée des beaux-arts de Montréal, 2007, p.177.

(…)

Lors d’une entrevue réalisée en 2007 à l’occasion de l’exposition Pour l’art ! Œuvres de nos grands collectionneurs privés, Bernard Lamarre mentionnait :

Au cours du premier voyage que j’ai fait en Europe, en 1950, les musées étaient les seuls lieux que je pouvais visiter sans qu’il m’en coûte trop cher. C’est alors que je suis tombé amoureux de ma future femme et des arts visuels (…) J’ai privilégié l’art contemporain parce qu’en général, il s’agissait d’artistes pas encore très connus que je pouvais rencontrer plus facilement. Je trouvais qu’il valait la peine de les encourager de leur vivant. Et, au départ, leurs œuvres étaient davantage à la portée de ma bourse. (…) les artistes sont à l’avant-garde des grands mouvements de civilisations. Ils battent la marche et nous font comprendre comment la société évolue. Les arts visuels nous transforment. Ils nous permettent d’aller toujours de l’avant. Pour moi, l’art visuel est l’un des plus accessibles. On est libre de l’apprécier quand on veut et chacun à son rythme. L’art a été pour moi une passion, tout au long de ma vie.

Pour l’art : Paroles de collectionneurs, cat. exp. sous la direction de Nathalie Bondil. Muséedes beaux-arts de Montréal, 2007, p. 180.

En 2012, le Conseil des arts de Montréal lui décernait le Prix Hommage pour les arts et la culture afin de récompenser son soutien au milieu culturel de manière indéfectible tout au long de sa carrière. Officier de l’Ordre du Canada et grand officier de l’ordre national du Québec, Bernard Lamarre a reçu onze doctorats honorifiques pour souligner son engagement professionnel et communautaire constant envers la collectivité. En culture, son action est multiple : création du Centre des sciences, du Centre des collections muséales, de l’institut de design de Montréal, revitalisation du Vieux-Port, festival des films du monde, don de la collection Lavalin au Musée d’art contemporain… Dans le domaine des arts visuels, c’est particulièrement au Musée des beaux-arts de Montréal qu’il a joué un grand rôle.

(…)

Au nom des membres du conseil d’administration, de tous les employés et de tous les bénévoles du Musée, Merci Monsieur Lamarre !

La Revue du Musée des beaux-arts de Montréal (mai/août 2016), p. 2-3.

Bernard Lamarre, promotion 1948

Par Danièle Bélanger

Bernard Lamarre a été pensionnaire au Mont-Saint-Louis de l’âge de 12 à 16 ans. Les frères ont ainsi contribué à prendre le relais de la famille en ce qui a trait à l’éducation générale. « Ils ne faisaient pas juste t’enseigner, mais ils t’apprenaient à être autonome et t’aidaient à développer la capacité de voir par toi-même ce qu’il est bon de faire ». Gradué du cours scientifique en 1948, le jeune Lamarre file à l’école Polytechnique (y entrant en 2e année) d’où il graduera quatre années plus tard. En 1952, il a 20 ans et diplôme en poche, il reçoit une bourse d’étude de deuxième cycle lui permettant de poursuivre ses études en Angleterre. C’est ainsi que le jeune ingénieur civil obtiendra une maîtrise de l’Imperial College de  Londres.

Bernard Lamarre est reconnaissant de la formation reçue au Mont-Saint-Louis prodiguée  par  d’excellents pédagogues. Si on le questionne sur ses professeurs, le premier nom qui lui vient à l’esprit est celui du frère Robert qui a enseigné au Mont-Saint-Louis de 1908 à 1957. Ce mathématicien hors pair avait également enseigné au père de Bernard Lamarre et ses compétences et aptitudes étaient reconnues et appréciées de la famille. Le frère Robert a prodigué au jeune Lamarre et à ses confrères de classe un enseignement rigoureux des mathématiques, les intéressant aussi à l’astronomie dans un milieu favorable à l’apprentissage et au dépassement.

Nous les anciens, décembre 2012

Le conseil d’administration de l’Association des anciens du Mont-Saint-Louis salue le talent et les accomplissements d’un ancien qui a marqué l’histoire du Québec.

Survol de l’année scolaire 2015-2016

MSL en forme

À l’automne, le flag-football a réuni 118 filles en 3 ateliers et 32 filles en 2 équipes compétitives, de même que 29 garçons de 1re secondaire en atelier. Au printemps, 104 filles ont formé 7 équipes de flag-football et une équipe de 16 garçons a été constituée. Le soccer masculin a réuni 25 garçons en 2 équipes. Le volleyball féminin comptait 51 filles réparties en 4 équipes. Une équipe compétitive d’Ultimate Frisbee a vu le jour cette année. Quatre-vingt-onze élèves ont participé à un club plein air ou un club de ski, mis sur pied par des enseignants. Au 1er cycle, les élèves de ces clubs ont fait de la randonnée-camping, de la randonnée en vélo et de la raquette; au 2e cycle, de la randonnée-camping, du ski de fond ou de la raquette et du rafting.

MSL en arts

La semaine des arts: Peinture sur la neige et Light painting, Chant et bricolage au déjeuner, Matin poésie, Midis danse et Minutes de gloire. Le salon Nelligan s’est fait galerie d’art le temps de l’Expo MSL. Le corridor médiéval s’est refait une beauté, grâce notamment aux costumes de papier réalisés par les élèves de 2e secondaire. Vingt-huit jeunes ont participé à Secondaire en spectacle, nous faisant découvrir leurs nombreux talents de compositeur, chorégraphe, peintre, humoriste et poète. Les enseignantes responsables de RNTP et d’Extase ont supervisé respectivement 36 et 52 élèves, qui nous ont fait rire et pleurer lors de leur spectacle respectif : Le Méga Malade imaginaire 3.0 et Les Misérables, tous deux adaptés par les enseignantes. Les élèves de 5e secondaire ont transformé le Collège en un véritable musée avec leurs installations multimédia et les élèves de 2e secondaire sont devenus, le temps d’un projet de français, des soldats de la 1re guerre mondiale.

 MSL rayonnant

À la compétition régionale de Génies en herbe, les équipes de la 3e et de la 4e secondaire ont remporté l’or et celle de la 5e secondaire, l’argent. Au championnat provincial de Génies en herbe, les joueurs de la 3e secondaire ont été les grands vainqueurs en remportant l’or et la bannière et ceux de la 5e secondaire ont remporté la médaille de bronze.

Quatre équipes de flag-football ont participé au championnat régional. Les atomes et les juvéniles ont remporté la médaille d’argent alors que les benjamines et les cadettes ont remporté l’or et une bannière. Les 3 équipes de division 2, benjamine, cadette et juvénile ont participé au championnat provincial. Les benjamines et les cadettes sont championnes provinciales.

Toutes les équipes de volleyball féminin se sont rendues en séries. Au championnat régional, les équipes atome et cadette ont chacune remporté une médaille d’argent et les benjamines ont obtenu une médaille d’or et une bannière.

Les joueurs de l’équipe juvénile masculine de basketball se sont rendus en demi-finale après une excellente saison de 10 victoires sur 12 matchs.

En athlétisme, nos élèves ont remporté 15 médailles aux championnats régionaux intérieur et extérieur. 6 élèves ont été sélectionnés au championnat provincial intérieur. Un d’entre eux a remporté une médaille de bronze au 800 m cadet masculin, terminant ainsi 3e au Québec. Cinq élèves ont été sélectionnés pour le championnat provincial extérieur qui a eu lieu les 11 et 12 juin derniers.

Au championnat régional de badminton, nos élèves ont remporté deux médailles d’or, une médaille d’argent, une de bronze et les benjamins masculins ont terminé au premier rang, remportant ainsi la bannière. Cinq élèves ont été sélectionnés pour le championnat provincial. Une élève a remporté une médaille d’argent en simple féminin, se classant ainsi 2e au Québec.

En octobre dernier, tous les élèves de la 5e secondaire et 40 élèves, de la 1re à la 4e secondaire, ont participé au cross-country du RSEQ. Le Collège s’est classé 3e chez les benjamines et chez les juvéniles garçons et filles. En individuel, des élèves ont obtenu une médaille d’argent et 3 médailles de bronze.

Sept athlètes du MSL ont été sélectionnés par le RSEQ Montréal pour être finalistes dans leur gala d’excellence sportive. Un élève de 3e secondaire a remporté le prix d’athlète masculin par excellence en sport individuel.

À la compétition régionale du Défi génie inventif, une équipe de 1re secondaire a obtenu la médaille de bronze, ainsi que le prix coup de cœur. Deux équipes d’élèves de la 4e et de la 5e secondaire ont participé à la finale québécoise de la Super Expo-Sciences 2016 et l’une d’entre elles a gagné une bourse.

Les deux équipes de l’ensemble chorégraphique Carpe Diem ont remporté une médaille d’argent au championnat provincial.

Lors de la finale régionale de Secondaire en spectacle, un élève de la 5e secondaire a remporté la première place dans la catégorie Interprétation, un élève de la 3e secondaire a remporté plusieurs prix, dont le Coup de coeur francophone pour la qualité de la langue de son monologue et la 2e place dans la catégorie Création. Enfin, elle a remporté le prix Jeune journaliste.

Nos deux lauréates ont représenté la région de Montréal lors de la finale panquébécoise à Amos, en mai dernier.