Stevens Charles, promotion 2000

steved-2-bouteilles

Par Danièle Bélanger

La marque LS Cream

Stevens Charles est président fondateur de LS Cream. L’histoire du produit a commencé en décembre 2011 et l’entreprise a été incorporée en 2013. L’entrepreneur a d’abord percé le marché américain, puis en 2015, la SAQ s’est intéressée à cette nouvelle boisson qui est maintenant distribuée dans plusieurs succursales de la SAQ au Québec.

En avril 2014, LS Cream remporte une médaille d’or au WSWA de Las Végas qui attire l’attention des distributeurs américains et surtout de son pays d’origine. En mai 2014, Stevens Charles se rend en Haïti pour faire une tournée médiatique et discuter son projet.

Le point culminant de cette mise en marché en Haïti reste probablement l’inauguration du Marriott Port-au-Prince Hotel qui a eu lieu en février 2015. Invités par le Conseil d’Administration du Marriott Hôtel Haïti, le Président Michel Martelly, le Premier Ministre Evans Paul, l’ancien Président américain Bill Clinton et l’Ambassadrice américaine en Haïti, Pamela Ann White ont participé à cet événement. Le LS Cream a été sélectionné et servi aux invités et depuis, l’hôtel a gardé la boisson « locale » sur sa carte.

Kremas – Crémasse

Au fait, est-ce qu’on dit, le crémasse, la crémasse, du crémasse, de la crémasse? Nobody knows! Stevens Charles rappelle que le créole est reconnu comme une langue officielle à travers le monde et possède son propre lexique et dictionnaire, toutefois le terme crémasse reste un nom non-officiel du dialecte haïtien.

Les membres de la communauté haïtienne se transmettent cette recette de génération en génération. En fait, ce sont les femmes qui communiquent la composition de la boisson d’une famille à une autre. Sans cachotterie, notre ancien défile la liste des ingrédients : lait condensé évaporé, muscade, vanille, cannelle, noix de coco, sucre et alcool pur à 94 %.

Il ajoute, « le mélange est naturellement très épais et difficile à consommer, mais très gouteux ». Il s’est donc permis de rendre son produit plus liquide tout en gardant la saveur traditionnelle.

« Kremas » implique une fabrication artisanale, une boisson qu’on retrouve dans les familles haïtiennes, même au Québec dans les années 80. Or, dès sa petite enfance Stevens se demandait, pourquoi on ne pouvait pas acheter ce nectar…

Le produit LS Cream

C’est en Février 2012, que l’idée vient à Stevens Charles de tester la recette familiale auprès d’un groupe d’amis, non-issus de la communauté haïtienne, à l’occasion d’une fête de fin de diplôme. Les camarades sont agréablement surpris par le breuvage qu’ils dégustent et n’hésitent pas à donner leurs commentaires. Le mélange est peut-être un peu trop épais, est-ce possible de faire disparaître les résidus de sucre et de noix de coco? Mais c’est bon!

Le jeune homme peaufine sa recette et se lance dans l’aventure LS Cream. Sage entrepreneur, il choisit de faire appel à un sous-traitant pour la fabrication et l’embouteillage.

Du MSL à HEC en passant par le Cégep Ahuntsic

Après ses deux années au Cégep Ahuntsic, Stevens Charles recevra un diplôme des HEC (2005) en marketing. Engagé socialement, en 2006, alors qu’il est sur le marché du travail, il organise un tournoi de basketball au Stade Uniprix. Il trouve les commanditaires, signe les ententes et permet à plusieurs jeunes de vivre une expérience hors du commun. Plusieurs de ces joueurs étaient des québécois d’origines ethniques diverses qui étudiaient aux États-Unis grâce à des bourses d’études. L’Équipe gagnante a remporté une bourse de 5 000 $.

Après ses études, notre ancien a travaillé chez Consummer Impact Marketing (CIM), chez Ubisoft, chez Coca Cola puis à la Banque Nationale comme directeur développement hypothécaire pendant 8 ans.

Le MSL

« Le Mont-Saint-Louis a fait la personne que je suis aujourd’hui »

En septembre 1995, Stevens quitte l’école de quartier fréquentée surtout par des jeunes de sa communauté d’origine pour entrer au Collège. Ça sera l’occasion pour lui de s’ouvrir sur le monde. Il nous confie qu’au secondaire il a développé une éthique de travail  et il a appris à se dépasser. Mathématiques de 4e secondaire : un seul choix possible, 436. Il fallait nécessairement travailler et réussir. Chimie et physique en 5e secondaire : ce choix de cours s’imposait, notamment pour assister au cours donné par Denis Leroux. Des enseignants marquants : Mario Roy, Louise Prieur, Serge Robillard.

Si Stevens a été impliqué dans plusieurs activités, l’apogée de son passage au Mont-Saint-Louis a été le voyage en Provence. La démarche pour y accéder a probablement été plus laborieuse pour lui que pour d’autres de ses confrères et consœurs de classe. En effet, il a présenté le projet à sa mère et à sa famille élargie qui ont accepté de le soutenir dans cette aventure. Les économies du « clan » ont ainsi servi à ce que le jeune homme vive une expérience inoubliable qui aura selon ses dires changé sa trajectoire.

Dès les débuts de son séjour au Collège, Stevens a souhaité s’impliquer sachant d’instinct que l’intégration à son nouveau milieu de vie lui permettrait d’y vivre en harmonie. Président de classe apprécié de ses pairs, le jeune d’origine haïtienne a gagné son pari.

Seize ans plus tard au MSL

La rencontre du mois de mai 2016 se termine par une visite du Collège. Coup de chance, M. Roy est en classe, mais accepte avec plaisir de dire quelques mots à son ancien élève. Généreux et sincère, Stevens lance aux élèves « vous avez le meilleur prof de maths! ».

Stevens Charles sait que le passage au secondaire façonne les jeunes et il est conscient que le Mont-Saint-Louis fut un choix gagnant pour lui. Seize ans plus tard, fort de sa formation et de belles expériences professionnelles, le jeune ancien exprime avec enthousiasme sa reconnaissance envers les enseignants qu’il a côtoyés au MSL.

On discute de la construction d’un nouvel édifice, comprenant notamment deux nouveaux plateaux sportifs et une salle d’entraînement. Un sourire, une lueur dans les yeux… Avec sa petite famille, Stevens Charles s’est installé pas si loin du Collège. Un autre ancien qui espère que ses enfants fréquenteront un jour le MSL!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s