Dernier tour de piste pour Dominique-Michel

témoignage de Danièle Bélanger

Dominique Delhaes

Je me suis présentée à Madame Delhaes sur un terrain de soccer de l’arrondissement Saint-Laurent au printemps 2002, afin de la féliciter de sa nomination au poste de directrice de la 4e et de la 5e secondaire au Collège Mont-Saint-Louis. Je me souviens de sa surprise de se faire ainsi reconnaître.

Puisque mes quatre enfants ont fréquenté le MSL, je l’ai d’abord connue comme directrice de niveau puis comme directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives à partir de 2009. En décembre 2010, j’entrais en poste au Collège et Madame Delhaes est devenue une collègue. De 2010 à 2016, nous avons collaboré à l’organisation de certaines activités. Et bien que fort occupée dans ses fonctions, Dominique trépignait depuis un moment à l’idée de se joindre au conseil d’administration de la Fondation, question de prendre part à encore plus de projets. Membre du CA de la Fondation depuis octobre 2016, elle a été de tous les événements et activités.

En 2016, elle a contribué à la mise sur pied de la 1re édition du Vélotour MSL, organisée dans le cadre du tournoi de golf de la Fondation. Elle a également organisé le Grand défi sportif du 125e anniversaire, une activité qui a bien servi la Fondation et la communauté du MSL. Quelques années plus tard, avec des élèves de 5e secondaire et son équipe de la vie étudiante, elle a inauguré le Défi du mois de mai j’ai ma santé en tête, au profit de la Fondation du Collège et de la Fondation Jeunes en tête.

À différentes occasions, par ses fonctions et son attachement pour les anciens du Collège, Dominique a aussi contribué au succès d’événements et activités de liés à l’Association des anciens. Ainsi en juin 2013, elle était de l’organisation des Grandes retrouvailles du 125e anniversaire : un événement d’envergure, mais rien pour intimider celle qui carbure aux défis plus complexes les uns que les autres.

En mai 2015, nous avons accueilli des anciens Kodiaks, de retour au MSL avec la Coupe Vanier qu’ils venaient de remporter. Leur présence dans la cafétéria à l’heure du dîner a fait le bonheur de nombreux élèves et membres du personnel.

En avril 2016, des Kodiaks de la rue Sherbrooke qui ont répondu avec enthousiasme à l’invitation de Marc Pereuil, l’ancien entraîneur de l’équipe juvénile de football, qui souhaitait profiter d’un entraînement pour présenter ces anciens Kodiaks à ses jeunes joueurs. À cette occasion, Dominique était sur place avec moi pour faire bon accueil à nos anciens de la rue Sherbrooke et à leur entraineur, le regretté Tony Heffernan. Puis en septembre 2017, à l’occasion du 1er match de la saison des Kodiaks, l’entraîneur de l’équipe, a invité les joueurs de l’équipe juvénile des Kodiaks qui avait remporté le Bol d’Or en 2007, ainsi que certains de leurs entraîneurs. C’est ainsi que les anciens élèves de Madame Delhaes, finissants des promotions 2008 et 2009 sont revenus au Collège à l’invitation de la vie étudiante. Elle était évidemment sur place pour les saluer.

Parler du passage de Dominique au Mont-Saint-Louis, c’est aussi penser à André Cantin, son conjoint, qui a été directeur au Collège et est resté jusqu’à ce jour présent à toutes les activités organisées par sa douce. À la Fondation et à l’Association des anciens, nous avons également profité de son amicale présence et de son soutien.

Dominique a été pour moi une précieuse collaboratrice. Ses fonctions aux affaires corporatives m’ont notamment permis de bénéficier de son talent pour l’écriture. Jamais elle n’a refusé de m’accueillir dans son bureau afin de relire un texte, de revoir une publication. Que j’ai aimé ces moments où toutes les deux on composait un texte, cherchant le meilleur mot, reformulant certaines phrases! Au fil des années, on en est venues à se compléter, à se comprendre, à écrire à deux dans un esprit de collaboration. Ces moments d’intimité dans le brouhaha des locaux de la vie étudiante me manqueront. Nos fous rires, nos quelques dîners en tête à tête (jamais bien longs, car il y a toujours quelqu’un qui frappe à la porte de son bureau, quartier général de la vie étudiante), resteront parmi mes beaux souvenirs de ce temps passé au MSL.

Une amitié est née!

Michel Hétu

J’ai fait connaissance avec Michel Hétu en novembre 2010. Il occupait le poste de directeur des ressources financières et des ressources humaines du Collège depuis 2006. Quand je suis entrée en fonction, il était aussi président de l’AAMSL (2008 à 2015) et trésorier de la Fondation (2007 à 2020).

Puisque j’avais la chance de compter sur la présence quotidienne du président d’une des organisations dont j’étais responsable (AAMSL) et trésorier de l’autre (Fondation), j’ai profité de son expérience et de sa connaissance du milieu. Plus présent dans l’organisation des activités et événements au cours des premières années, Michel est toujours resté disponible pour m’assister ou me conseiller par la suite.

En 2013, en collaboration avec la direction du Collège, nous avons organisé les Retrouvailles du 125e anniversaire et contribué à la publication du livre Collège Mont-Saint-Louis 1888-2013, 125 ans d’histoire, Témoignages d’hier et d’aujourd’hui.

Ces grandes retrouvailles évoquent aussi une anecdote amusante et émouvante. J’avais décidé d’organiser un souper à la maison la veille de l’événement afin de souligner la présence à Montréal de M. Maurice Lalonde, promotion 1948, venu de Kingston (en autobus) pour assister à la fête du 125e anniversaire. Ainsi, le vendredi 14 juin 2013, après une longue journée à préparer l’événement du lendemain, Michel et moi sommes partis ensemble chercher Monsieur Lalonde qui séjournait dans un motel du quartier.

Je pense que Lucienne, Sylvie, Michel, Dominique, André et René-Luc gardent comme moi un doux souvenir de cette rencontre avec un homme ravi de partager les beaux moments de son passage au Mont-Saint-Louis avec d’autres membres de la communauté du MSL.

J’ai fait mes premiers pas sur les réseaux sociaux grâce ou à cause de Miche Hétu. La page FB de l’AAMSL, c’est son idée. Me laissant apprivoiser ce réseau social et me faisant confiance, il a contribué à l’élaboration d’une politique de publications visant à mettre en valeur le parcours et les réalisations de nos anciens.

À la Fondation, Michel a été un trésorier droit et rigoureux, soucieux de bien servir l’organisation. J’ai profité de ses talents de bon gestionnaire et j’ai appris beaucoup à son contact.

Au CA de l’AAMSL, Michel, MSL 1972 et moi, MSL 1981, avons eu la chance et le bonheur de côtoyer nos filles, Audrée, MSL 2001 et Florence, MSL 2011. Le MSL, c’est beaucoup une histoire de famille. Et parlant famille, le chanceux sera grand-papa tout bientôt!

Au fil des années nous avons développé une certaine complicité. Il le sait, j’aime son humour!

Dans ce cas aussi, tout doucement le collègue est devenu un ami.

Au revoir

Le 18 décembre 2020, 10 ans après mon entrée en poste au Collège, je perdrai deux précieux collaborateurs de la Fondation et de l’Association des anciens, mais les amitiés tissées au fil des années demeureront.

Merci à vous deux! Profitez pleinement des moments à venir auprès de vos proches.

Vie étudiante Décembre 2020

par Dominique Delhaes, directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives

Pour combattre la monotonie du mois d’octobre et favoriser une meilleure cohésion de chacun des groupes, l’équipe de la vie étudiante a organisé une grande compétition entre les classes, de la 1re à la 5e secondaire, la MSL : la Méga Super Lutte.

Tous les jours, les groupes ont accumulé des points en relevant des défis loufoques.

Voici un aperçu des défis relevés :

  • Trouver un nom d’équipe (un nom de ville)
  • Rapporter une liste d’objets de la maison
  • Des charades
  • Créer d’une vidéo-animation du contenu de leur boîte à lunch
  • Décorer une citrouille
  • Réussir à faire la Cup song en équipe
  • Participer à un Bingo
  • Organiser une chorale et se filmer

À la fin du mois, les groupes gagnants ont eu droit à un dîner pizza et à des beignes. Ce fut une belle occasion de renforcer le sentiment d’appartenance des élèves à leur Collège.

Grand sapin jeunesse Sainte-Justine

Le Collège a pris part à la première édition du Grand sapin jeunesse.  Les élèves du Mont-Saint-Louis ont pu exprimer leur solidarité avec les enfants hospitalisés, leur famille et les membres du personnel soignant qui passeront le temps des Fêtes à Sainte-Justine, en faisant briller les premières lumières du Grand sapin Sainte-Justine.

Du 12 au 30 novembre, par le biais de collectes de fonds en ligne et le partage de messages d’espoir et de réconfort, les jeunes ont invité leur entourage à allumer des lumières au coût de 5 $ chacune. L’objectif de 6 000 lumières a été largement dépassé, puisque nous avons réussi à allumer 14 180 lumières.

Campagne BÔSAPIN

L’entreprise BÔSAPIN a aussi participé à la campagne du CHU Sainte-Justine. Nous avons donc proposé à la communauté du MSL de faire l’achat d’un sapin de Noël, livré à domicile. Pour chaque sapin vendu, BÔSAPIN a allumé une lumière au coût de 5 $ et a remis une ristourne de 20 % à la Fondation du Collège.

Et c’est un départ…

Dominique Delhaes

par Charlotte Boily-Jaworski, 5e secondaire

En décembre prochain, un des piliers du MSL se retire. Mme Dominique Delhaes, directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives, nous quitte et laissera derrière elle une fonction qu’elle a beaucoup chérie. Elle nous lègue le fruit du travail de plusieurs années de sa vie qu’elle a entièrement consacrées au bien-être des élèves. J’ai eu le grand plaisir de m’entretenir avec elle afin de mettre en lumière sa carrière et ses nombreuses réalisations professionnelles.

Son départ pour la retraite, planifié depuis un bon moment et n’ayant pas été précipité par le contexte de la pandémie, marque la fin (assez particulière !) d’un important chapitre de la vie de Mme Delhaes. C’est aussi un nouveau départ pour elle qui a bien l’intention de vivre d’autres expériences.

La carrière de Mme Delhaes au MSL s’est entamée en 2002. Elle en a consacré les sept premières années au poste de directrice de la 4e et de la 5e secondaire. « J’ai rapidement eu un lien avec la vie étudiante », affirme-t-elle. C’est pour cette raison qu’à partir de 2004 elle prendra en charge la supervision de la vie étudiante en plus de celui de la direction de niveau. Son horaire était des plus chargés ! « Déjà, le Collège voyait assez grand pour la vie étudiante. En 2009, la direction générale a décidé de procéder à une restructuration. On est passé d’une coordination de la vie étudiante à une direction et l’on m’a donné le mandat de m’occuper des événements d’où le titre de directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives », ajoute-t-elle.

Son parcours dans le domaine de l’éducation ne s’est pas limité seulement au MSL. En effet, ayant fait un baccalauréat en traduction avant ses études en éducation, cela l’a menée à enseigner l’anglais, mais également le français avant d’occuper des postes administratifs.

Tout au long de son parcours professionnel, Mme Delhaes s’est chargée de plusieurs mandats qu’elle est parvenue à remplir avec brio, dont celui d’assurer la communication et la coexistence entre les vies pédagogique et parascolaire. C’est grâce à cette entente, entre autres, qu’il y a moins de périodes de récupération à l’heure du dîner, et ce, pour permettre aux élèves de décrocher des cours en pratiquant des activités parascolaires.

Sous sa responsabilité, quatre techniciens en loisirs, un animateur de la vie spirituelle et de l’engagement communautaire et des dizaines d’entraîneurs et d’animateurs spécialisés travaillent sans relâche toute l’année et veillent à notre bonheur et à notre épanouissement au quotidien. C’est un effectif considérable pour une école secondaire !

À la question « À quoi ressemble le quotidien d’une directrice de la vie étudiante? », elle répond : « Très, très occupé, très varié, mais aussi très enrichissant. C’est un magnifique défi tous les jours ! Jamais rien n’est pareil, que ce soit avec l’équipe [de la vie étudiante] ou avec les jeunes qui proposent des projets. » De plus, Mme Delhaes fait toujours preuve d’une grande ouverture d’esprit tant par son oreille attentive, que par l’acceptation de la nouveauté, du changement et des nouvelles idées.

Le développement majeur du volet sportif récréatif au Collège par l’entremise du programme MSL en forme initié et dirigé par Mme Delhaes est un succès dont elle est extrêmement fière. En effet, le sport est désormais accessible à tous et le programme incite les élèves à pratiquer une activité physique pour leur santé et non seulement pour l’aspect compétitif. « Les élèves du MSL attachent une grande importance à la vie étudiante. L’année dernière, 75% des élèves ont choisi au moins une activité parascolaire », ajoute fièrement Mme Delhaes. Sans son dévouement, sa passion de créer et d’être à l’écoute d’autrui, ce succès marqué aurait été inatteignable.

« On a beau dire qu’une école, c’est bruyant et que ça bouge toujours, mais sans contact avec les élèves, la vie étudiante perd tout son sens », dit-elle. On a été à même de le constater plus que jamais le printemps dernier. De plus, l’écoute des besoins des élèves et l’adaptation à ceux-ci sont au cœur de son travail. En effet, Mme Delhaes s’est entièrement dévouée pour offrir le maximum d’activités aux élèves tant à distance qu’en présentiel pour qu’ils se sentent soutenus et encadrés. Ce rôle primordial a pris tout son sens durant la pandémie.

Au lendemain de son départ, toute l’équipe-école et les élèves vont assurément lui manquer. Son souhait pour les prochaines années est que le MSL ne cesse d’offrir une grande variété d’activités aux élèves, car ce sont elles qui constituent le cœur même de l’école.

Mme Delhaes lègue ces sages paroles aux élèves : « La vie étudiante au Collège est exceptionnelle. Tellement de possibilités sont offertes aux élèves, ne passez pas à côté de ça. Essayez de nouvelles activités même si vous avez quelques craintes ou hésitations. Variez vos expériences ! Il faut mettre tout le temps nécessaire dans ses études, mais il ne faut pas négliger la vie parascolaire. La vie étudiante vous apportera un équilibre dans votre vie, vous permettra de découvrir des intérêts et qui sait encore, peut être des passions ! »

Au nom de tous les élèves du MSL, je vous remercie infiniment et vous souhaite bonne continuation, Mme Delhaes !

Charlotte Boily-Jaworski, 5e secondaire

Vie étudiante

Le camp d’accueil du MSL

Le traditionnel camp d’accueil du Collège s’est déroulé à la fin de l’été afin de souligner ce nouveau départ qu’est l’entrée au secondaire de nos futurs élèves. Au fil de la semaine, les groupes de première secondaire se sont succédé au MSL. Tous ont été invités à venir y passer une journée en compagnie de l’équipe de la vie étudiante et du soutien aux élèves, des moniteurs (élèves du 2e cycle) et de quelques-uns de leurs enseignants.

Certes, la version 2020 du camp d’accueil a nécessité certaines adaptations. Toutefois,  les objectifs demeurent les mêmes : nos futurs élèves ont pu faire connaissance avec les élèves de leur groupe, apprivoiser les lieux et rencontrer les membres du personnel dans une ambiance festive et estivale. Au programme de la journée : rallye dans l’école, jeux de connaissance, grand jeu, sports et activité d’intériorisation et beaucoup de sourires. On a bien hâte de se revoir à la rentrée !

Vie étudiante Mai 2020

MSL à la maison

Par Sylvie Drolet, Directrice générale

Après un arrêt de deux semaines pour prendre conscience de la situation et donner à chacun le temps d’apprivoiser son nouveau quotidien, le MSL s’est doté d’une plateforme en ligne pour poursuivre, le mieux possible dans les circonstances, ses activités scolaires et parascolaires. MSL à la maison est né de cet effort de notre communauté éducative pour poursuivre sa mission en tenant compte des enjeux de l’heure. Grâce à son équipe-école dévouée, le MSL s’est invité chez les jeunes pour enseigner, soutenir, divertir, susciter l’engagement et entretenir l’appartenance. Il a tendu la main aux familles pour accompagner des adolescents privés d’un milieu de vie, dont ils ne soupçonnaient peut-être pas toute l’importance.

Il va sans dire que, malgré ce riche déploiement, nous aspirons tous à nous retrouver dans l’enceinte réconfortante et inspirante de notre Collège. C’est lorsque nous sommes tous ensemble dans ses murs que le MSL trouve son essence et donne tout son sens à notre engagement.

La vie étudiante en temps de pandémie – Le MSL ferme, mais la vie continue

Par Dominique Delhaes, Directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives

On ne s’était jamais demandé à quoi ressemblerait la vie de notre communauté si le Collège fermait pendant des mois alors que le MSL, jusqu’à il y a quelques années, ne fermait que rarement lors des pires tempêtes de neige.

Eh bien, il faut croire que la vie peut toujours nous surprendre! Le 12 mars dernier, nous apprenions que la plupart des écoles du Québec devaient fermer leurs portes pour une durée indéterminée.

Qu’à cela ne tienne, l’équipe de la vie étudiante s’est mobilisée pour assurer le bien-être des élèves.

Dans un premier temps, les membres de la vie étudiante se sont mis en mode écoute pour bien comprendre ce que ressentaient les jeunes et pour leur permettre de s’exprimer.

C’est un mélange d’émotions, allant de la déception à l’anxiété, qui les habitaient, sans compter la tristesse de ne plus pouvoir se retrouver entre amis.
La fin abrupte de toutes les activités, bien souvent une source de motivation chez les élèves, a eu un impact important sur bon nombre d’entre eux.

Ce constat nous a permis de nous réinventer pour répondre différemment aux besoins de nos élèves.

La technologie aidant, comme les réseaux sociaux, le site Internet, les visioconférences, nous avons pu rester en contact avec les jeunes. On peut maintenant affirmer qu’il existe un MSL hors les murs.

Ainsi, depuis le 30 mars, nous proposons chaque semaine des activités aussi diversifiées que possible pour plaire à une vaste majorité d’élèves. Nous souhaitons que les élèves puissent maintenir cet équilibre vie scolaire – vie étudiante, même confinés à la maison.

Un aperçu de nos programmations hebdomadaires
Activités artistiques
• Un enseignant d’arts plastiques a créé la galerie virtuelle des élèves MSL où nos artistes ont pu déposer leur(s) œuvre(s). https://mslartgalerie.blogspot.com/
• Chaque semaine, nous avons présenté les numéros artistiques d’anciens élèves du MSL.
• Des adultes et des élèves ont offert des ateliers de couture.
• Un concours photo a été organisé en 3e secondaire. Les élèves ont soumis 300 photos dont 59 ont été retenues pour ce concours.
• Une invitation à soumettre leur chanson préférée pour former une liste Spotify a été lancée aux élèves.
• Plusieurs ateliers de collimage ou des projets à faire à la maison ont été proposés.
Activités culturelles
• Les élèves ont pu faire la visite virtuelle de musées, dont celle de Frida Khalo.
• Nous avons souligné plusieurs journées thématiques, comme les journées internationales du thé, de la danse, du coloriage, de même que la journée Star Wars.
• Nous avons profité de notre plateforme en ligne du journal Mon impression pour publier des articles fort intéressants de nos jeunes journalistes, dont des contes rédigés par les élèves de la 3e secondaire. À lire sur monimpression.ca
• Trois journées ont été dédiées à la francophonie. Les élèves ont été invités à participer à la dictée virale lue par des artistes du Québec et à #lireenchœur : la librairie s’invite à domicile, de même qu’à des jeux en lien avec la langue française.
• Le 22 avril, le MSL a célébré le jour de la Terre, en proposant des activités à saveur environnementale.
• Les élèves ont pu tester leurs compétences culinaires en préparant plusieurs recettes.

Activités d’engagement
• Chaque semaine, les jeunes ont eu droit à la capsule, La minute philosophique, de même qu’à des suggestions de bénévolat dans leur entourage.
• Une collecte de denrées non périssables au profit du SNAC a connu un grand succès.
• Plusieurs rencontres en mode visioconférence ont eu lieu avec les conseils de classe et différents comités d’élèves pour prendre de leurs nouvelles, mais aussi pour les impliquer dans le choix de certaines activités. Un moment d’échanges qu’ils ont beaucoup apprécié.
• Des activités pour les aînés ont été organisées. Entre autres, le projet Sous les balcons où les élèves du groupe La Quête ont chanté aux Jardins Millen. Ils ont aussi préparé de courtes vidéos pour divertir les aînés de la résidence Berthiaume-du-Tremblay.
• Une élève a préparé des entrevues sur le confinement avec des membres du personnel.

Activités sportives
• Nous souhaitions que les élèves continuent à bouger pour leur santé physique et mentale. De nombreuses activités sportives comme Bring Sally up, Fillactive, les entraînements de la FAC, Tournée quARTier à vélo, et bien d’autres leur ont permis de rester actifs.
• Le défi sportif du vendredi après-midi, entre des membres du personnel et des élèves, était un incontournable. En direct sur Instagram, cela permettait à un grand nombre d’élèves d’y participer ou d’encourager leurs pairs. Une belle occasion de rire un bon coup!
• Défi Bouge-toi l’cube : 129 participants ont bougé à vélo, à pied et à la course pour atteindre un objectif de 12 000 km. Les élèves ont même organisé le Tour de l’Île MSL le 7 juin.

Pour relaxer, s’amuser et rire tout en apprenant
• Plusieurs moyens pour relaxer et pour se recentrer sur les choses vraiment importantes ont été suggérés aux élèves : des capsules sur le rire, la musique, le yoga et comment lâcher prise.
• Nous avons aussi proposé des jeux comme Choses inutiles à savoir, Histoire dont vous êtes le héros, une capsule de mime, du bingo et des jeux questionnaires.

Ces temps exceptionnels, que nous ne souhaitons pas revivre, nous ont tout de même permis de constater que l’être humain peut s’adapter, mais aussi à quel point il peut faire preuve d’une grande ouverture et d’une créativité pour se réinventer.

Bravo et merci à toute l’équipe de la vie étudiante et à tous ceux qui collaboré à ses programmations hebdomadaires!

Citations d’élèves 
En quarantaine, le temps est long, mais c’est un bon moment pour reconnecter avec soi-même et reprendre des loisirs que je n’avais pas le temps de faire en temps normal. Élève 5e secondaire

Ma famille et moi aidons nos grands-parents en faisant leurs courses. Ils nous en sont très reconnaissants, ça leur permet de rester loin de ce virus. Élève 1re secondaire

Malheureusement, cette période de confinement n’apporte pas seulement de la joie. Pendant que nous nous reposons dans nos maisons, des milliers de gens héroïques vont travailler pour sauver des vies. Élève de 1re secondaire

Ça me permet de faire des choses que je n’avais pas pris le temps de faire avant. Par exemple, j’ai appris différentes sortes de nœuds et comment coudre. Élève de 3e secondaire

30e anniversaire du prix Élève MSL Gala Nelligan – une formule revisitée

Par Dominique Delhaes, directrice de la vie étudiante et des affaires corporatives

En mai dernier, afin de souligner le 30e anniversaire du prix Élève MSL, la direction du Collège lançait une invitation aux 30 anciens nommés depuis 1989.

Quatorze d’entre eux ont accepté notre invitation :

Chantal Bélanger 1989, Teymour Azar 1991, Lino Birri 2000, Marie-Michèle Morand 2002, Julien Archambault 2003, Andrée-Anne Roy 2004, Catherine Lévesque 2007, Carl Jobin-Shaw 2009, Jean-Félix Daloze 2011, Simon Gingras-Palardy 2013, Pascal-Olivier Dumas-Dubreuil 2014, Xavier Bergeron 2015, Pascale Roy 2017, Anne-Frédéric Pelletier 2018.

Le 27 mai dernier, nous les avons accueillis au MSL et au cours de cette rencontre, nous avons eu la chance de recueillir leurs témoignages. Tous leurs souvenirs ont permis de produire une vidéo qui a été présentée au gala Nelligan le 7 juin dernier.

Au Mont-Saint-Louis, vie scolaire et vie étudiante forment un tout. Au cours de l’édition 2019 du gala Nelligan, le Collège a souligné le mérite des élèves dans ses différentes sphères d’activité et leur contribution à la vie collégiale. Tous les élèves invités au gala ont été appelés à monter sur scène et ont reçu un prix.

Ce nouveau gala Nelligan est le fruit d’une réflexion collégiale, motivée par le désir de mieux traduire ce que nous sommes comme école.

L’ouverture, l’engagement et le dépassement de soi sont les valeurs choisies pour nous guider dans la conduite de notre mission. Nos élèves suivent des parcours différents et le MSL reconnaît diverses façons de vivre de saines réussites. En ce sens, il allait de soi qu’il y aurait désormais chaque année plusieurs Élèves MSL.

Des élèves ayant entretenu des relations positives avec les adultes et avec les élèves de l’institution;

Des élèves qui ont démontré leur volonté de réussir et qui ont fait les efforts pour y parvenir;

Des élèves qui se sont impliqués dans la vie du Collège et qui ont participé à différentes activités parascolaires;

Des élèves qui sont assurément de bons ambassadeurs du MSL.

Cette année, huit élèves ont été nommés Élève MSL. Ils ont évidemment plusieurs points en commun, mais ils incarnent de façon unique le MSL.

Les élèves MSL 2019 : Lucas Azar, Marilou Bayard-Trépanier, Philippe Beauchamp-Prud’homme, Antoine Eberth, Léane Habel-Boivin, Clarence Michaud, Violette Moukhtar, Thomas Prud’homme.

Vie étudiante Avril 2018

Secondaire en spectacle  

Tous

Le 8 février 2019 se tenait la finale locale de Secondaire en spectacle au Salon Nelligan du Collège Mont-Saint-Louis

Les élèves participants

Jeunes artistes

De la 1re secondaire : Alexis Guertin, Raphaël Martineau

De la 2e secondaire : Gaby-Licia Israël

De la 3e secondaire : Alexandra Paprocki, Gabriela Simoes Lopes-Letendre, Julia Stavrinidis, Sunthy Williams-Prom Tep

De la 4e secondaire : Isabelle Lachance Roberts, Daphné Mardochée Sanon-Lozier, Anh-Minh Tran

De la 5e secondaire : Arnaud Gagner, Jeanne Hébert, Louis Racicot, Fabrice Tremblay, Mathilde Viens

Jeune animatrice

Audrey-Anne Côté, 4e secondaire

Jeune technicien

Gabriel Pelland, 4e secondaire

Les gagnants

Prix Coup de coeur 
Alexis Guertin, à la batterie (création totale)

Prix Oxy-jeunes
Gaby-Licia Israël, chant (interprétation)

Lauréat 
Raphaël Martineau, au diabolo (création partielle)

Lauréat
Anh-Minh Tran, au piano (création totale)
Quatre anciens du Mont-Saint-Louis qui œuvrent dans le domaine des arts de la scène formaient le jury : Lise Boyer, promotion 1980, Dominic Lorange, promotion 1992, Simon Chalifoux, promotion 2005 et Lou-Pascal Tremblay, promotion 2012.

Félicitations aux élèves participants qui nous ont offert un beau spectacle et merci à nos anciens !

Carnaval du 130e anniversaire

À l’occasion du 130e anniversaire du Collège, nous avons organisé un carnaval pour les élèves.

Du 18 au 22 février, de nombreuses activités sportives et artistiques leur ont été proposées.

18 février – journée de la 2e secondaire

Les élèves et les enseignants se sont rendus à St-Jean-de-Matha : la glissade sur tubes, le ski de fond et la raquette leur ont permis de se retrouver dans un contexte autre que scolaire. Quelle belle façon de profiter de l’hiver!

19 février – journée de la 5e secondaire

Une magnifique journée de carnaval pour les élèves de la 5e secondaire. Des activités artistiques et sportives pour tous les goûts : scrapbooking, danse, light painting, sculpture sur glace, volleyball, basketball, hockey, soccer, flag-football, patin libre, ski de fond et jeux sur neige. Un atelier culinaire a aussi été offert à une trentaine d’élèves. Quels beaux souvenirs pour eux!

20 février – journée de la 3e secondaire

En matinée, les élèves sont allés glisser et patiner au Centre de la Nature. En après-midi, après s’être régalés (poutine d’un camion de rue), ils ont participé au rallye des neiges, une activité organisée par les membres des conseils de classe.

21 février – journée de la 4e secondaire

Les élèves et leurs enseignants ont aussi opté pour une journée plein air à St-Jean-de-Matha. Glissade, raquette et ski de fond, des activités appréciées de tous.

22 février – journée de la 1re secondaire

Les élèves ont célébré le carnaval en participant à plusieurs activités sportives et artistiques : glissade, patin, activité Parkours, danse folklorique, scrapbooking, chant, visite d’un bédéiste et improvisation. Que d’action en une seule journée!

Semaine des arts

Comme le veut la tradition, les enseignants d’art dramatique et d’arts plastiques ont offert une multitude d’activités à communauté du MSL : murale collective, improvisation, théâtre d’intervention et théâtre invisible, matins en chansons, midis de gloire et midi-Crescendo. Toute une programmation artistique!

Nuit de la poésie

Les élèves du cours de littérature de la 5e secondaire et ceux de l’activité midis-poésie ont présenté leur spectacle NOU. Encore une fois, un événement couru, un moment touchant!

Vie étudiante au MSL

Nuit de la poésie 

2e édition – Ce qu’ils ne peuvent pas nous prendre
Le 15 février 2018, les élèves du cours de littérature de la 5e secondaire et ceux de l’activité Midis Poésie, accompagnés par les enseignantes Marie-Ève Leblanc et Marie-Claude MacKay, nous ont fait vivre des moments précieux lors de cette belle soirée de poésie.

Tour à tour, les élèves ont récité les poèmes qu’ils avaient composés et rendu hommage à d’autres poètes. Bravo aux élèves et aux enseignantes pour cette soirée riche en émotions!

L’invité d’honneur de la soirée était le poète Olivier Marchand, promotion 1947. Avant de le présenter, Mme Leblanc a lu un de ses poèmes.

Les ponts des cris

Tu cries
que te sert
ton âme est en route malgré tout
là où est le soleil
là où les yeux mordent à la juste violence

tu cries
et tu as tout à bout de bras
la seule femme à la perte d’amour
les seuls enfants en muraille
des compagnons à voix crue

tu cries exact
devant le jeune trône qui se lève
le tien apprêté pour les gouffres

mais tes cris sont des ponts

Olivier Marchand, Crier que je vis, Les Éditions de l’Hexagone, 1958

M. Marchand a prononcé quelques mots avant d’offrir un de ses poèmes aux spectateurs.

« Me retrouver ici parmi vous, c’est revivre des dizaines d’années après ce qui fut l’essence de mon univers quotidien.
Je suis un produit quelque peu atypique du MSL première manière mais n’est-ce pas le propre d’une institution d’enseignement d’ouvrir toutes grandes le plus de portes possibles.
Inscrit dans un cours scientifique, c’est dans les matières littéraires que j’allais tirer le meilleur de moi-même. Le MSL était ouvert au bilinguisme; J’y ai étudié Shakespeare. Nous avions des manuels en langue anglaise.
On m’a appris à utiliser la machine à écrire; au sortir du Collège, je pouvais lire et écrire en anglais, ce qui m’a bien servi, par la suite, car je suis devenu rédacteur-traducteur de dépêches au journal La Presse ainsi que dans une agence, la Presse canadienne.
En filigrane, je devins poète, à mon insu, en tâtonnant.
Je peux témoigner ici de tout ce que m’a apporté mon passage au Mont-Saint-Louis. C’est un grand privilège de pouvoir passer ses années d’adolescence dans un milieu où tout est ordonné à l’étude, à la réflexion, à l’effort d’apprendre. »

un poème sur les vagues
faisant mille tours
pour arriver à toi
en étincelles
en voluptés d’écumes
crachant sa brume canadienne
au travers du soleil divin
avec les chants des oiseaux
les vents grogneurs
les bises soupirantes

un poème sur les vagues du temps
offrant sa nullité
aux assauts des violents
brisant le silence méchant
ordonnant l’impitoyable
créant l’harmonie souveraine
dans ses ressacs fragiles

un poème sur les vagues atlantiques à force
luttant son vouloir
à perte de rêve
emportant le miracle de vivre
boudeur et fugace

un poème pour que se fige un instant
le beau et douloureux appel qu’on lance
en espérant être immortel et bon
en dépit de tout
malgré le dépit
et le troublant esclavage de vivre

Poème d’Olivier Marchand publié dans l’anthologie Sur les récifs, Publications Verlamer, recueil collectif sous la direction d’Hugo Dufort, 2004.

Semaine des arts

Le MSL a connu une magnifique semaine artistique qui s’est tenue du 26 février au 2 mars 2018. Félicitations à tous nos élèves si talentueux, et merci aux enseignants d’arts dévoués et passionnés!

 

Le 6 mai, j’ai ma santé en tête

Le Collège Mont-Saint-Louis invite les élèves, leurs parents, leurs amis, les membres du personnel et les anciens du Collège à participer au défi sportif qui aura lieu le samedi 6 mai, au Parc des Hirondelles, à Ahuntsic. Cette activité est une initiative de deux  élèves de la 5e secondaire, Justine Frenette et Lili Grieco-St-Pierre. L’événement est organisé par ces deux élèves, la Fondation du Collège, le service du soutien aux élèves et la vie étudiante. À la demande des deux jeunes, une partie des profits liés à cette activité sera remise à la Fondation Jeunes en tête (fusion récente de la Fondation des maladies mentales et de la Fondation Québec Jeunes).

Chaque année, le service du soutien aux élèves accompagne des jeunes qui vivent des défis en santé mentale. À cet effet, la Fondation Jeunes en tête, à travers son programme Solidaires pour la vie, anime gratuitement des ateliers de prévention pour les élèves du Collège.

Les participants doivent choisir une activité et s’inscrire en faisant un don à la Fondation du Collège, qui remettra 50 % des profits à la Fondation Jeunes en tête.

Inscriptions en ligne www.msl.qc.ca

Les activités proposées sont: Course de 2 km, 5 km ou 10 km, Marche de 5 km, MSL dans le parc, Défi Kodi Cardio plein air.

Il est aussi possible de faire un don plus important  ou de faire un don sans participer pour soutenir la cause. Un reçu d’impôt sera remis par la Fondation du Collège.

La Direction de la santé publique de Montréal affirme que « la pratique régulière d’une activité physique permet de réduire les symptômes de dépression légère, peut aider à améliorer la santé mentale et peut prévenir certains troubles mentaux en agissant sur la confiance en soi et l’image de soi ». 1

Il est clair que l’activité physique réduit les symptômes d’anxiété et de dépression, qu’elle est un antidote éprouvé contre le stress et qu’elle a une influence positive sur l’humeur.

 Saviez-vous que?

50 % des problématiques de santé mentale débutent avant l’âge de 14 ans et 75 % avant l’âge de 24 ans 2

20 % des enfants et adolescents (1 sur 5) pourraient souffrir d’une maladie mentale 3

Les troubles anxieux touchent entre 10 % et 20 % des enfants et des adolescents 4

La dépression majeure touche 7 % des jeunes avant la fin de l’adolescence 5

Un million de jeunes Québécois ont été sensibilisés par la Fondation des maladies mentales et son programme « Solidaires pour la vie » depuis sa création en 1998 6

Depuis maintenant trois ans, le programme MSL en forme permet aux élèves et aux membres du personnel du Collège de bouger pour rester en forme physiquement et mentalement. La Fondation du MSL soutient les initiatives du Collège et participe à la réussite de MSL en forme, notamment en achetant des équipements de mise en forme comme les vélos de spinning.

  1. Carrière, Annie-Michèle. “Les bienfaits psychologiques de l’activité physique”, Psychologie Québec. Volume 20, numéro 4, juillet 2003, p. 15-17.
  2. Atelier de sensibilisation à la dépression chez les adolescents, Fondation des maladies mentales, 2017
  3. Hôpital Douglas, institut universitaire en santé mentale, site Internet mai 2014
  4. Hugues Simard, M.D., pédopsychiatre, et l’équipe de la clinique spécialisée des troubles anxieux du CHU Sainte- Justine, site Internet Revivre
  5. Patricia Garel, M.D., psychiatre, et François Maranda, M.D., psychiatre, CHU Sainte-Justine, site Internet Revivre
  6. Fondation des maladies mentales